Retour
Grand-père et petite fille - exclusion numérique
On s'engage

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Le premier confinement a mis sous les feux de la rampe une réalité présente depuis bien plus longtemps en France : l’exclusion numérique, terme qui désigne l’inégalité dans l’accès et la maîtrise des outils numériques.

https://blog.bouyguestelecom.fr/on-sengage/fracture-numerique-quen-savez-vous-vraiment/

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Quel pourcentage de la population est concerné ? Qu’est-ce qui accentue ces disparités ? Testez vos connaissances sur le sujet.

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 1/10

Parmi ces différents termes, lequel désigne l’exclusion numérique ?

L’iconnectisme

L’illectronisme

L’innumérisme

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 1/10

Bien joué

Dommage

Le néologisme « illectronisme » associe « illetrisme » et « électronique », et constitue l’équivalent de l’illettrisme dans le domaine du numérique. Selon l’Insee, il désigne la difficulté voire l’incapacité d’une personne à utiliser les outils numériques, pour des raisons matérielles ou par manque de compétences.

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 2/10

Quelle part de la population française est concernée par l’exclusion numérique ?

5 %

17 %

35 %

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 2/10

Bien joué

Dommage

17 %, c’est la part des Français touchés par l’illectronisme selon l’Insee, soit environ 11 millions de personnes. Cela concerne les 15 % de Français qui ne sont pas connectés à Internet, et les 2 % qui déclarent n’avoir aucune compétence numérique.

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 3/10

Parmi ces affirmations, laquelle est fausse ?

Les étudiants, nés avec les nouvelles technologies, ne sont pas touchés par l'exclusion numérique

100 % des démarches administratives devraient être dématérialisées en 2022

Les seniors sont les plus concernés par l'exclusion numérique

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 3/10

Bien joué

Dommage

Le premier confinement de 2020 a révélé des disparités dans l’accès au numérique même chez les populations jeunes. Entre 3 et 4 % des étudiants en université, soit plus de 50 000 jeunes, ont décroché faute d’accès au numérique. Au-delà de cette situation exceptionnelle, entre 15 et 20 % d’étudiants ont des soucis avec le numérique, plutôt liés à des difficultés matérielles : absence d’ordinateur, soucis de connexion, etc.

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 4/10

Quel pourcentage de citoyens français sont inquiets à l’idée de faire leurs démarches administratives en ligne ?

15 %

39 %

75 %

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 4/10

Bien joué

Dommage

Alors que le gouvernement vise la dématérialisation des 250 démarches administratives les plus fréquentes à l’horizon 2022, les Français semblent nettement moins pressés de se passer du lien humain : 39 % se disent même inquiets à l’idée d’effectuer leurs démarches en ligne. Un Français sur cinq évoque un manque d’aisance avec l’informatique et Internet comme frein à l’e-administration. Une disparité qui a conduit le Défenseur des Droits à demander en 2019 le maintien d’une alternative papier ou humaine pour mener ses démarches administratives.

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 5/10

Laquelle de ces compétences ne fait pas partie des compétences numériques de base ?

Envoyer un e-mail

Modifier ses paramètres de confidentialité sur un réseau social

Utiliser un logiciel de traitement de texte, comme Word

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 5/10

Bien joué

Dommage

Savoir modifier les paramètres de son profil Instagram ou Facebook est déjà l’apanage d’usagers à l’aise avec le numérique. Les quatre compétences numériques de base listées par l’Insee et Eurostat sont la capacité à s’informer en ligne (sur les démarches administratives, faire des recherches sur un produit, etc.), à communiquer par les moyens numériques (e-mail, posts sur les réseaux sociaux), à utiliser des logiciels simples (traitement de texte, Excel), et résoudre des problèmes simples (transférer un fichier, installer une application, modifier les paramètres de sécurité, etc.). Près d’un Français sur deux (47 %) déclare une incapacité sur au moins l’un de ces domaines.

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 6/10

Rédiger un CV sur Word est à la portée de n’importe qui… ou presque. Selon vous, quel pourcentage de Français usagers d’Internet ne sait pas utiliser de logiciel, y compris des logiciels de traitement de texte comme Word ?

2 %

18 %

35 %

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 6/10

Bien joué

Dommage

Plus d’un tiers des usagers d’Internet (35 %) ne sait pas utiliser de logiciels, y compris Word ou Excel qui peuvent être considérés comme simples d’accès. Dans le cas d’une recherche d’emploi, où il est nécessaire de rédiger son CV puis de l’envoyer par voie dématérialisée, on comprend les difficultés rencontrées par les Français qui ne maîtrisent pas ces outils.

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 7/10

Votre grand-mère a un smartphone, un ordinateur portable et une très bonne connexion Internet. Peut-elle être concernée par l’exclusion numérique ?

Non, puisqu’elle possède tous les outils nécessaires

Non, sa connexion à Internet est excellente, vous l’avez d’ailleurs vérifiée récemment

Oui, parce que posséder les outils numériques n’implique pas de savoir s’en servir

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 7/10

Bien joué

Dommage

L’illectronisme recouvre à la fois la difficulté d’accès aux outils numériques et le manque, voire l’absence de compétences pour les utiliser. Même si vous avez offert à votre grand-mère un smartphone pour son anniversaire et un ordinateur pour Noël, encore faut-il lui apprendre à les utiliser. Selon l’Insee, 66 % des 60-74 ans et… 90 % (!) des plus de 75 ans déclarent au moins une incompétence numérique. Il y a donc fort à parier que votre grand-mère aurait besoin de vos conseils sur au moins l’un de ces aspects !

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 8/10

Plus on fait de longues études, et moins l’on est concerné par l'exclusion numérique.

Les études n’apprennent pas à se servir des outils numériques

Le fait d’avoir un diplôme va de pair avec une bonne aisance avec les outils numériques

Le lien n’est pas clairement établi

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 8/10

Bien joué

Dommage

Le lien a été clairement établi par l’Insee : le niveau d’études impacte le rapport au numérique. Parmi les gens n’ayant aucun diplôme, 44 % sont concernés par l’illectronisme, et 34 % n’ont pas d’accès à Internet. Des chiffres qui tombent à 3,5 % et 2,5 % chez les personnes ayant fait des études supérieures. Sans que l’on en soit forcément conscient, les études supérieures favorisent la prise en main et l’utilisation des outils numériques.

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 9/10

Les inégalités hommes/femmes se retrouvent dans l’accès aux outils numériques. Info ou intox ?

Hommes et femmes sont égaux face aux outils numériques

Il existe une différence dans l’accès Internet et le pourcentage d’illectronisme entre femmes et hommes

Des différences ont pu exister mais elles ont disparu

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 9/10

Bien joué

Dommage

Même le rapport au numérique reflète les inégalités qui subsistent entre femmes et hommes en France. 13 % des femmes n’ont pas d’accès Internet chez elles, contre 11 % des hommes, et 17 % des femmes sont touchées par l’illectronisme contre 15 % d’hommes.

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 10/10

En termes de maîtrise des compétences numériques, les Français sont-ils plutôt en avance ou à la traîne par rapport à nos voisins européens ?

Dans la moyenne, mention passable

Tableau d’honneur et félicitations, la France a pris de l’avance sur le sujet

Avertissement sur le bulletin : la France est à la traîne

Exclusion numérique : qu’en savez-vous vraiment ?

Question 10/10

Bien joué

Dommage

Ni mauvais élève, ni pionnier, la France reste dans la moyenne des disparités numériques au niveau européen. 43 % des Français de 16 à 74 ans déclarent des compétences numériques nulles ou faibles, ce qui nous place pile dans la moyenne de l’Europe à 28. Les Luxembourgeois sont les plus à l’aise avec les outils numériques, avec seulement 15 % de personnes déclarant des compétences nulles ou faibles dans ce domaine.

Alors que le numérique fait aujourd’hui partie de nos besoins vitaux, pour garder le contact avec nos proches, s’informer, travailler, étudier…
Bouygues Telecom s’engage pour lutter contre l’exclusion numérique, découvrez nos actions en faveur de l’inclusion numérique et nos partenariats avec des associations.

Sources