Retour
On partage tout

Digital detox : 10 conseils pour réussir votre déconnexion

6 heures et 43 minutes, c’est la moyenne mondiale du temps de connexion journalière d’un internaute (1). Un temps qui ne fait qu’augmenter. Et c’est vrai qu’entre les e-mails, les réseaux sociaux et les nombreuses applications de sport, de cuisine, de shopping… nos téléphones semblent incontournables dans bien des aspects du quotidien. Et si vous mettiez à profit la pause estivale pour entamer votre digital detox ou désintoxication numérique ? Voici 10 conseils pour y arriver !

En matière de connexion à Internet, les chiffres donnent le tournis.
Sur 7,75 milliards d’individus dans le monde, on recense 5,19 milliards d’utilisateurs de téléphones (1) (67 %), 3,8 milliards d’utilisateurs actifs des réseaux sociaux (49 %), dont 3,75 milliards les utilisent depuis leur mobile (99 %). Avec « seulement » 5h08, les Français restent sous la moyenne mondiale de connexion journalière. La palme revient aux Philippins, les plus actifs avec 10 heures par jour en 2019.

Et vous, êtes-vous « nomophobe » ? Ce terme, issu de la contraction des mots anglais « no mobile » et « phobia », désigne la « peur ou l’inquiétude ressentie à l’idée de se trouver sans téléphone mobile ou d’être dans l’incapacité de s’en servir » (2).
À l’ère du numérique, il est vrai que l’homo digitalis peine à le débrancher. L’été serait, peut-être, le moment rêvé de faire une pause et de passer en mode avion pour se reconnecter à la vie “réelle”. Voici quelques astuces pour vous aider à décrocher et partager la période estivale avec ceux que l’on aime.

 

1 – Déconnectez avec la boîte à téléphone

Pour ne pas être tenté à chaque notification, enfermez votre téléphone dans une boîte à déconnexion. Vous n’avez pas de jolie boîte sous la main : fabriquez-la en suivant ce tuto sympa ! Vous pouvez aussi la commander : The Kitchen Safe (site en anglais) a par exemple créé une boîte coffre-fort équipée d’un minuteur. Mettez-y votre téléphone à l’isolement et laissez-le mijoter. Pendant ce temps, invitez farniente, jeux de société et balades au programme ! C’est seulement le gong de fin aura sonné, que vous reviendrez à lui . Proposez à vos ados, ô combien connectés, de tester eux aussi la boîte à déconnexion et profitez-en pour échanger vos meilleures astuces pour passer le temps sans téléphone.

 

2 – Lancez un « digital detox challenge »

Vous partez en vacances en famille ou entre amis, vous voulez en profiter, mais vous redoutez que la semaine se transforme en télétravail collectif ? L’un de vos proches est scotché à sa tablette ou son smartphone ? Votre ado refuse de lâcher ses réseaux sociaux ?
Pour vous aider à déconnecter tous ensemble, lancez un « digital detox challenge ». Un repas sans téléphone, une journée… Voire un week-end, soyons fous ! Qui tiendra le plus longtemps ?
Corsez le défi en mettant des gages à la clé : celui qui craque devra nettoyer le barbecue !

 

3 – Adoptez une appli pour déconnecter

On n’a pas toujours conscience du temps passé devant notre téléphone, ce qui pourrait pourtant nous motiver à déconnecter. Pour vous aider, faites-vous coacher par… une appli !

  • Temps d’écran, disponible sur iOS, bride vos applis quand vous avez dépassé votre limite journalière;
  • l’appli Moment (en anglais) vous détaille vos usages et vous guide vers une meilleure utilisation (gratuite sur iOS et Android).
  • Offtime est un outil complet qui mixe statistiques et bloque votre écran 60 secondes quand vous tentez de le déverrouiller trop tôt. Gratuite sur Android il faudra payer un un euro pour l’obtenir sur iOS,
  • Quant à l’appli Forest (1,99 $ sur iOS et gratuite sur Android), elle fait pousser un arbre pendant votre temps de déconnexion… et le fait mourir si vous déverrouillez votre téléphone trop tôt. Déconnectez, c’est bon pour vous et pour la planète !

À lire aussi : Les bons réflexes pour un usage responsable du numérique

 

4 – Réveillez-vous sans téléphone

Nous sommes nombreux à nous réveiller avec notre smartphone. C’est ainsi que la journée commence avec les notifications de la nuit : mails, sms, informations, etc. Voilà un obstacle majeur à la déconnexion. En vacances, pas de réveil, on se repose et on laisse son téléphone dans le salon. Votre programme de visite nécessite de vous lever de bonne heure ? Ressortez un bon vieux réveil radio ou un réveil de poche. Et si vous avez des enfants en bas âge, misez plutôt sur eux pour vous réveiller au chant du coq : ils seront ravis de vous tirer du lit avec un gros câlin…

 

5 – Revenez au papier

Cet été, mettez vos écrans en vacances (eux aussi les ont bien méritées) et choisissez le concret. Plutôt que de suivre l’actualité sur votre téléphone ou votre tablette, lisez le journal. Des nouvelles à envoyer à un ami ? Une carte postale lui fera sûrement plaisir. Et quoi de mieux qu’un bon roman à l’heure de la sieste pour déconnecter ?

 

6 – Éloignez les applis tentations

Lorsque vous déverrouillez votre téléphone, on parie que vos applications favorites se trouvent sur votre écran d’accueil ? WhatsApp, Facebook, LinkedIn, Twitter, Instagram, TikTok, Snapchat et consorts vous tendent alors les bras. Et, alors que vous vous apprêtiez à prendre une photo d’un joli paysage, voilà une heure que vous consultez vos messages…
La solution ? Au moins le temps des vacances, déplacez-les plus loin dans vos écrans. Rien de plus simple : laissez votre doigt appuyé quelques instants jusqu’à ce que l’appli se mette à bouger. Puis, tout en maintenant votre doigt dessus, faites-la glisser vers la droite sur les écrans suivants. Pour une déconnexion totale, pensez aussi à désactiver les notifications.

 

7 – Voyagez en slow tech

Et si vous logiez dans un établissement slow tech (3) ? Ici pas de wifi, ni d’écran, vous ne captez pas. Déconnexion totale garantie. Dans ces lieux hors du temps, apprenez à vous reconnecter aux autres et à la nature. Vous pouvez aussi rejoindre un “séjour digital detox”, proposant de mixer déconnexion à son téléphone et reconnexion à la nature.

 

8 – Mettez vos réseaux sociaux sous clé

Enfermer ses réseaux sociaux à double tour pour ne pas être tenté, c’est possible, grâce à l’application gratuite Focus Lock (sur iOS et Android). Plus drastique que les applications qui calculent le temps passé sur votre écran, elle bloque tout simplement vos réseaux sociaux. Adieu notifications, sollicitations et tentations ! Dites au revoir à vos amis virtuels et profitez pleinement de ceux qui sont à côté de vous.

 

9 – Instaurez un couvre-feu

Vous avez beau tout essayer pour déconnecter, décidément rien n’y fait. Il va falloir employer les grands moyens : le couvre-feu. Grâce à l’application gratuite Flipd (sur iOS et Android), c’est possible. Comme pour les enfants, vous fixez un temps d’utilisation dans une journée. Une fois cette limite atteinte, votre appareil se met en veille : que vous le vouliez ou non, vous êtes « off »…. et 100 % « on » pour vivre l’instant présent dans votre “vie réelle”.

 

10 – Faites de l’espace, méditez !

L’intérêt de la déconnexion, c’est de se reconnecter à la vie, la vraie. Celle que vous partagez avec votre famille ou vos amis. Apprenez à cultiver votre capacité à être là, pour eux. Profitez-en pour expérimenter de nouvelles pratiques, comme la méditation, le yoga ou la cohérence cardiaque, qui apaisent et reboostent en même temps. Vivez à fond le « ici » et « maintenant » !

 

Que ce soit pour le travail, gérer votre quotidien ou prendre des nouvelles de vos proches, être connecté est devenu un besoin essentiel. Mais il est également important de savoir décrocher pour profiter du temps présent, montrer l’exemple à vos enfants, passer de bons moments en famille… Les vacances sont l’occasion de prendre du recul et de trouver le juste équilibre.

Alors, profitez bien de votre été !

 

1 – Étude Digital Report 2020 publiée par Hootsuite et We Are Social.
2 – Source Cambridge Dictionnary Online.
3 – “slow tech” : ralentir la technologie. Wikipédia