Retour
On partage tout

Le couple et le smartphone : chiffres clés

Votre smartphone, outil merveilleux pour rester en contact avec vos proches et vos centres d’intérêt, vous suit du matin au soir où que vous soyez. Il a pris une place prépondérante dans nos vies… y compris dans nos relations de couple ! Avec de très bons côtés, et de moins bons. Comment le smartphone impacte-t-il les relations de couple ? À l’approche de la Saint-Valentin, voilà une belle occasion de faire le point !

Loin des yeux, près du cœur grâce à mon smartphone…

Si le smartphone occasionne parfois des tensions au sein du couple, il constitue aussi un formidable outil de communication. Lorsqu’on est loin de sa moitié, le smartphone nous rapproche et permet de préserver le lien. Chaque jour, 94 % (1) des couples s’écrivent des messages et 74 % s’appellent. Les moins de 25 ans s’envoient en moyenne 14 messages quotidiens !

42 % (1) indiquent que leur smartphone leur permet de dire très souvent « je t’aime » à leur partenaire, tandis que 66 % (1) n’hésitent pas à faire grimper la température en envoyant des sextos, des SMS torrides.

Toi, moi et nos smartphones : un délicat ménage à quatre

Mais il arrive aussi parfois que le smartphone éloigne. Rien de tel que la sonnerie d’un smartphone au milieu d’une soirée romantique pour rafraîchir l’ambiance, surtout si l’un des partenaires interrompt la conversation pour consulter son message ou répondre.

Cette pratique porte un nom : le phubbing, contraction de « phone » (téléphone) et « snubbing » (snober). Votre partenaire vous a délaissé.e au profit de son smartphone et d’un échange virtuel. La génération des millenials (18-35 ans) excelle dans l’art du phubbing, puisqu’ils sont 71 % (1) à reconnaître qu’ils « regardent leur téléphone pendant que leur conjoint.e parle »…

Dans sa grande majorité (61 %), cette génération considère d’ailleurs que le smartphone prend trop de place dans leur vie de couple, et 63 % (1) rejettent l’idée qu’il puisse « améliorer la qualité de leur vie de couple ». Et, pour près d’un quart d’entre eux (23 %), il serait une cause de rupture.

Toi, moi et nos smartphones, voilà donc un équilibre délicat à trouver !

Quand le smartphone s’invite dans la chambre à coucher…

Notre smartphone s’invite aussi dans notre chambre à coucher où il peut créer quelques perturbations.
Consulter son portable est le premier geste du matin pour un quart des jeunes vivant en couple (24 %), tandis que 32 % font plutôt le choix de saluer d’abord leur partenaire (1). Et quand vient l’heure du coucher, presque 1 personne sur 5 (18 %) déclare regarder son téléphone avant de rejoindre les bras de Morphée (1). Mais 44 % préfèrent terminer la journée en souhaitant une bonne nuit à leur voisin.e de lit, un chiffre encourageant !

Le smartphone s’invite parfois aussi dans les moments les plus intimes : plus de 15 % des jeunes avouent répondre à un appel ou un message alors qu’il fait l’amour ! Le smartphone nous tire même des bras de notre chéri.e, puisque 67 % des 18-35 ans (1) déclarent utiliser leur portable en pleine nuit.

Mettre son portable en « off » pour mieux se retrouver

Et si vous vous accordiez une digital detox en amoureux ? On ne vous parle pas nécessairement d’un weekend perdu dans la pampa. Un dîner régulier à deux peut suffire !  Une large majorité (58 %) des jeunes couples affirme ainsi avoir déjà passé une soirée en amoureux sans son portable (1). Une parenthèse en off qui fait du bien, puisque 40 % ont indiqué que cela renforçait leur couple. 56 % en ont profité pour faire l’amour, et 52 % pour discuter.

Pour maintenir ces moments privilégiés, ils sont nombreux à envisager d’instaurer des règles comme l’interdiction du smartphone à table (69 %), devant un film (58 %), ou dans la chambre à coucher (53 %).

La Saint-Valentin, une soirée particulière !

Alors, prêt.e à passer une Saint-Valentin sans smartphone ? En 2019, 89 % des 18-35 ans se déclaraient partants (1). Si, comme 74 % des jeunes couples, vous avez prévu de fêter la Saint-Valentin en tête-à-tête avec votre grand amour, mieux vaut mettre votre smartphone en « off » !

Derrière cette relation quasi-fusionnelle que nous entretenons avec notre smartphone, se cache en fait celle que nous cultivons avec nos proches. Mais, quand vient le temps de se retrouver à deux, le bon réflexe est tout bonnement d’oublier son smartphone. Vivez pleinement chaque instant partagé en couple ou en famille. Vous aurez tout le temps de reprendre le fil après !

1 – Source étude Ipsos pour Caprice des Dieux, Les jeunes couples, l’amour et le téléphone portable : le mode d’emploi, 2019.

Pour la Saint-Valentin, Bouygues Telecom lance le mini-chargeur

Découvrir